REFUGE COMMUNAUTAIRE « Julie Cerny »

Soins de l’animal

Ses sorties

  • Faire la différence entre la « pause pipi » (qui a lieu 3 à 4 fois par jour – davantage pour une chiot) et la vraie promenade détente (30 minutes au moins).
  • En ville elles se font en laisse. Je lui apprends à se soulager dans le caniveau ou je nettoie. Je ne le laisse surtout pas jouer dans les bacs à sable destinés aux enfants (on peut lâcher le chien dans des espaces signalés, en forêt ou à la campagne).
  • Le chien est considéré comme étant en état de divagation s'il est à plus de 100 mètres de son maître, hors de sa surveillance effective ou de sa portée de voix. Il risque la fourrière.

Son alimentation

  • Tous les chiens ne sont pas soumis au même régime : leur taille, leur âge, leur état physiologique, leur activité conditionnent leurs besoins nutritionnels.
  • Le chien mange après son maître.
  • Le chien accepte de manger tous les jours le même aliment et c'est meilleur pour sa santé.
  • Surveiller le poids de son animal.
  • Pas d'exercice après les repas, surtout pour les grands chiens, (rapidement victimes de la redoutable torsion d'estomac).
  • Ce qui est bon pour l'homme ne l'est pas forcément pour le chien (le chocolat est toxique pour lui, il digère mal les sauces…).

Son bien être

  • Le bien-être d'un gros chien est plus difficile à garantir dans un appartement mais ce qui compte surtout pour lui c'est la présence de son maître…
  • La situation du logement peut avoir des conséquences imprévues.
  • Dans la maison, la corbeille du chien n'est pas dans un endroit stratégique (en travers d'une porte, devant un escalier ou une chambre).
  • Il ne faut pas confiner l'animal en l'absence de son maître.

Ne pas rater !!!

paysdepamiers |  30 octobre 2018 |  0 commentaire

...Lire la suite

Tout afficher